Seine-Port

7°C

Nuageux

Nuageux

Quelques faits, quelques dates

Au XIIème siècle, construction d'un ermitage, sous la protection de Saint Acire. La règle cistercienne est adoptée. En 1146, élection du premier abbé de Saint-Port. En 1156, consécration de l'église.
Au début du XVIIème siècle le seigneur de Saint-Port, Louis Lefèbvre de Caumartin, obtient du roi Henri IV l'érection de sa Seigneurie en Baronnie.

En 1695 Jean de la Chapelle, neveu de Boileau, auteur de nombreuses pièces de théâtre qui essayait de rivaliser avec celles de Racine, mais sans succès, devient le nouveau baron de Saint-Port pour seulement 5 ans.
En 1700 il est remplacé par Jean Glucq, directeur de la manufacture des gobelins, cet homme fortuné donne en 1709 à son fils aîné Jean-Baptiste, Saint-Assise et tous les biens qu'il possède à Saint-Port.

Le 30 avril 1759 Louis XV, accompagné de Madame de Pompadour, est accueilli par Bouret , fermier général, ami de Voltaire et de Marmontel, dans son pavillon, qui appartiendra ensuite au duc de Bassano, avant de terminer dans les mains de marchands de matériaux qui le vendront pierre par pierre.

En 1773 Madame de Montesson, nouvelle épouse du Duc Philippe d'Orléans, reçoit en cadeau de noces la baronnie de Saint-Port : 800 hectares comprenant un château (cinq fois plus important que l'actuel), un parc, des bois, des terres et un village de 68 feux. Transformation du village. Création de la place actuelle.

1785, construction de la chapelle Saint-Louis, au fond, à droite, dans l'église..

Le 12 février 1787, Madame de Montesson quitte Seine-Port après avoir vendu la baronnie au comte de Provence qui la garde six mois. Décédée en 1805, elle sera inhumée dans la chapelle Saint-Louis.
Pendant la Révolution, démolition des ailes du château.

En 1808, le comte de Pourtalès rachète le corps central du château et le restaure. Il le conservera jusqu'en 1824. Maire du village, il s'oppose à toute construction sur le boulevard du Prince. Il offre deux cloches à l'église, James-Louise et Marie-Charlotte qui sonnent encore aujourd'hui.

1815, « La Baronnie » construite à la fin du XVIIIème siècle est maintenant la propriété d'Yvart, le fondateur de la Société d'Agriculture. Il dessine le parc à l'anglaise tel qu'on peut le voir aujourd'hui. De l'autre côté de la place, Bosio, sculpteur officiel de la Restauration, achète l'ancienne maison du régisseur de Madame de Montesson.

En 1827, Charles-Jules-Victurnien de Beauvau-Craon - dont le père avait été chambellan de Napoléon 1er - rachète le château qui restera dans sa famille jusqu'en 1922, date à laquelle celle-ci le vend à la compagnie Radio-France qui y installe une station une station radio.

D'autres personnages célèbres se sont installés à Seine-Port au cours du XIXème siècle, comme l'académicien Legouvé, la célèbre actrice Virginie Déjazet, le journaliste Villemessant, etc. et nombre de visiteurs connus y vinrent visiter des amis, comme Victorien Sardou ou Alexandre Dumas fils.

 

Pour en savoir plus, découvrir "le musée de Seine-Port"
Attention, en cliquant sur ce lien, vous quittez le site de la commune

www.museedeseineport.info