Seine-Port

7°C

Nuageux

Nuageux

Pour une commune où il fait bon vivre... FEUX INTERDITS !

Au 1er janvier de cette année 2018, un arrêté municipal pose l'interdiction définitive, tout au long de l'année, du brûlage à l'air libre de tous les déchets, quels qu'ils soient, dont les déchets verts ; décision difficile à prendre pour un village tel que le nôtre où végétation abondante et beaux jardins participent de son charme.

Les motifs à cette décision sont majeurs.
La réglementation visant à la réduction de la pollution de l'air et à la sauvegarde du climat s'impose à notre commune qui, disposant d'un service de collecte sélective en porte à porte, de points d'apport volontaire et de l'accès à une déchetterie de proximité, n'est pas stricto sensu une commune "rurale".
Les déchets verts produits par les particuliers sont considérés comme des déchets ménagers.
Par conséquent, il est désormais interdit de brûler des déchets, quels qu'ils soient et notamment verts, au sein des propriétés sur le territoire de notre commune.

Ce sont ainsi la tranquillité, la salubrité et la sécurité de ses habitants qui se verront améliorées.
Car de simples déchets verts brûlés émettent aussi des particules fines et dans des proportions comparables à des véhicules à moteur (50 kg de déchets verts brûlés correspondraient à 9 800 km parcourus par une voiture diesel récente en circulation urbaine, 37 900 km pour une voiture essence).
Ils contribuent dangereusement à la pollution de l'air que nous respirons.
La pollution olfactive est également à prendre en compte car elle peut être source de litiges entre voisins.

Entre autres solutions pour la réduction des déchets verts, le SMITOM LOMBRIC propose depuis plusieurs années le compostage individuel.
Plus récemment, il a engagé une étude auprès des particuliers de broyage à la demande.

Alors agissons avec civisme pour notre planète, nos enfants et pour bien vivre ensemble !

 

Lire l'arrêté municipal